Massage Le drainage lymphatique

 Fortifier le système immunitaire

 female-lymphatic-system-half-body-anatomy-illustration-male-36218746Philosophie

Si on parle souvent de circulation sanguine, la circulation lymphatique est beaucoup moins connue. Un corps humain moyen contient environ un à deux litres de lymphe, à comparer à ses cinq litres de sang. Pourtant, celle-ci joue un rôle clé dans le système immunitaire, chargé de défendre notre organisme des infections. Contrairement au système sanguin, le réseau lymphatique n’est pas activé par le cœur, la lymphe doit donc compter sur la respiration et les mouvements du corps pour éliminer les déchets et les toxines du corps.

La fonction du drainage lymphatique est principalement la désintoxication de l’organisme par l’élimination des toxines. Cela favorise la régénération et l’alimentation des tissus corporels, en plus de permettre une diminution de la rétention d’eau, qui est à l’origine de tant de soucis. Le système lymphatique comprend les vaisseaux de circulation de la lymphe et les organes lymphatiques (entre autres la rate, le thymus, les amygdales et les ganglions). Ce réseau est présent dans tout l’organisme (sauf le cerveau, les muscles, le cartilage et la moelle osseuse). La lymphe circule dans les vaisseaux lymphatiques et les ganglions, qui filtrent les déchets produits par le corps.

Le drainage lymphatique manuel est une technique de massage qui sert à stimuler la circulation de la « lymphe » et du « liquide interstitiel » dans le corps. Cette méthode consiste en de doux mouvements effectués avec les doigts et la paume des mains sur l’ensemble du corps. Les mouvements sont dirigés dans le sens de la circulation lymphatique créant un effet de pompage du liquide par un changement dans la pression exercée.

Le surpoids et le manque d’activité musculaire peuvent nuire à la circulation de la lymphe, entraînant un affaiblissement et une intoxication du corps. Il n’est pas simple de comprendre en quoi consiste exactement le drainage lymphatique. Il s’agit d’un procédé qui gagne à être connu et qui peut intéresser une clientèle très diversifiée.

Déroulement

Il s’agit d’un massage doux très spécialisé, qui, pour être porteur de résultats, doit être pratiqué par un massothérapeute qualifié. Le but est de drainer les liquides excédentaires présents dans les tissus et d’améliorer la circulation.

La personne dénudée est allongée sur une table de massage et recouverte d’un drap. Le massothérapeute découvre la zone à traiter et exécute une série de mouvements lents et doux, semblables à l’effet d’une vague, qui créent un effet de pompage. Celui-ci, avec ses doigts et ses paumes, exercera des pressions douces, mais soutenues le long du trajet que la lymphe emprunte dans le corps (en direction du coeur). La lymphe pourra ainsi circuler plus aisément, ce qui permettra de désengorger les tissus congestionnés par la mauvaise circulation.

En général, le drainage lymphatique s’effectue sur l’ensemble de la surface corporelle, mais il arrive qu’il soit ciblé sur une partie du corps. Par exemple, lorsque ce type de soin est utilisé comme traitement contre la cellulite, le thérapeute se concentrera sur le bas du corps.

Plusieurs séances peuvent être nécessaires avant d’obtenir des résultats apparents. La durée d’une séance varie de 1 h à 1 h 30. Après une session, le patient ressentira souvent immédiatement une sensation de bien-être et de légèreté.

Par ailleurs, il est contre-indiqué de traiter sans autorisation médicale toute infection en phase aiguë ainsi que la tuberculose et les tumeurs malignes. Le drainage lymphatique n’est pas recommandé en cas de cancer, d’inflammation aiguë, d’œdème cardiaque, d’asthme, d’insuffisance rénale, d’hyperthyroïdie, et d’hypotension artérielle. Pour les femmes, mieux vaut éviter de recourir à un drainage lymphatique au niveau de l’abdomen pendant la période des menstruations. Le drainage lymphatique a tendance à rendre les règles plus abondantes.

Bienfaits des vertus thérapeutiques

Le drainage lymphatique est connu pour son action anti-inflammatoire au niveau des tissus. Le drainage lymphatique est indiqué pour traiter les lymphœdèmes, peu importe leur cause : lymphœdèmes d’origine congénitale, dus à une maladie infectieuse, à un traumatisme, à une phlébite, ou à des varices.

Le drainage lymphatique soulage les œdèmes, les inflammations, l’eczéma et l’acné. Il agit également sur le système nerveux (effet sédatif), sur les muscles (évacuation de l’acide lactique), sur le système immunitaire (stimulation des défenses de l’organisme), et sur le transit intestinal (traitement de la constipation).

Il est aussi utile pour traiter les problèmes de circulation sanguine et lymphatique, comme l’insuffisance veineuse, et pour diminuer les risques d’infection. Le drainage lymphatique améliorerait en effet les défenses de l’organisme en favorisant le flux lymphatique. Il a aussi une action calmante sur le système neuro-végétatif et tonifiant sur l’intestin, ce qui permet de lutter contre la constipation. Enfin, il est très employé chez les sportifs pour préparer les muscles à l’effort et permettre une meilleure récupération.

Son action est particulièrement visible au niveau du visage, du buste et du cou. Il préviendrait aussi les rides et aiderait à lutter contre l’acné, la couperose et le visage bouffi. Le drainage lymphatique manuel nettoie et régénère l’organisme, accélère la cicatrisation et diminue les risques d’infection. Il serait également utile pour traiter les problèmes reliés à la circulation sanguine et lymphatique, comme dans les cas de varices, de cellulite et d’insuffisance veineuse.

Le drainage lymphatique sert donc à stimuler une circulation lymphatique déficiente afin d’atténuer ces effets indésirables. Cette technique de massage thérapeutique qui vise à débarrasser le corps de ses toxines et à le tonifier a en effet un champ d’action très large qui va de la cellulite à la cicatrisation, en passant par le traitement des enflures.