Massage femme enceinte

Se détendre et prendre soin de soi

laurie-web-1

La grossesse est un moment dans la vie où le corps change et peut survenir des malaises et des inconforts physiques. Cette période amène avec elle un lot de questions et d’émotions chez la future mère. La massothérapie peut représenter un moyen de se détendre et de soulager ces maux afin de bien vivre sa grossesse.

Les bienfaits

Le massage de détente a des effets bénéfiques multiples sur la femme enceinte. La relaxation globale procurée par le massage favorise le sommeil et la récupération, éloignant ainsi la fatigue qui peut être ressentie, particulièrement au premier et troisième trimestre de la grossesse. En plus de ce regain d’énergie, la femme enceinte ressentira un apaisement de son stress et de son anxiété, ce qui l’aidera à aborder sa grossesse et son accouchement avec plus de sérénité.

Recevoir un massage représente, sans aucun doute, pour la femme enceinte un moment privilégié afin de prendre contact avec son corps et de penser à elle. Ce moment unique est un bon moyen de se sentir bien dans son corps et d’apprivoiser les changements physiques dus à la grossesse.

Réduire les inconforts

La grossesse amène des changements dans la posture de la femme enceinte qui entraîne, parfois, des tensions et des raideurs musculaires. En plus du relâchement articulaire provoqué par la relaxine, une hormone sécrétée au cours de la grossesse; ces modifications physiques peuvent occasionner ou accentuer des douleurs nécessitant des soins plus en profondeur. Sachez que, peu importe le stade de grossesse, le massothérapeute a l’habileté et les compétences pour délier les tensions musculaires et appliquer des mobilisations de kinésithérapie ayant pour but de soulager ces maux.

De même, au fil de l’évolution de la grossesse, le bébé occupe de plus en plus d’espace dans le ventre de sa mère, ce qui comprime son diaphragme et entrave sa respiration. Le massage vient stimuler la circulation sanguine et lymphatique, qui favorise l’oxygénation des cellules et des tissus, en plus de soulager certains autres malaises de grossesse comme les nausées, le reflux gastrique et la constipation.

Des contre-indications ?

Il existe des contre-indications au massage selon l’état de santé de la femme enceinte : antécédent de fausse couche, grossesse à risque, diabète, hypertension, prééclampsie, etc. Il est primordial dans ces situations d’obtenir l’avis du médecin ou de la sage-femme qui effectue le suivi avant de prendre rendez-vous un massothérapeute.

Toutefois, la femme qui vit une grossesse normale peut se faire masser en tout temps, même lors du premier trimestre. Un massothérapeute, bien formé, connaît les précautions à prendre, saura proposer les bonnes positions afin d’assurer le confort de la cliente.